Le milieu politique réagit

Les attentats perpétrés à Nice n’ont laissé personne indifférent. À l’instar des citoyens, le milieu politique a lui aussi montré son soutien aux victimes, dont Mathieu Traversy, qui profitait de vacances à deux kilomètres du drame, le 14 juillet.

lire la suite

«Le danger qui plane sur le peuple français peut toucher n'importe qui»

(Québec) En vacances en banlieue de Nice, le député de Terrebonne du Parti Québécois, Mathieu Traversy, se trouvait au milieu de festivités du 14 juillet à deux kilomètres à peine de la Promenade des Anglais, où un camion a chargé la foule faisant plusieurs dizaines de morts. Il s'est réveillé vendredi matin dans une Côte d'Azur abasourdie par le drame.

lire la suite

Hommage à Bernard Drainville

Le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, s’est dit surpris par le départ de son collègue Bernard Drainville, qui a annoncé en début de semaine qu’il quittait la vie politique pour prendre le micro aux côtés d’Éric Duhaime, au FM93.

«Je suis surpris, mais d’un autre côté, c’est une occasion intéressante qui lui permettra de rester dans le débat public et de donner son opinion», a-t-il confié à La Revue.

lire la suite

Pages