«Un bilan libéral qui ne passera pas à l’histoire»

«Nous venons de vivre l’une des pires sessions parlementaires depuis mon arrivée en politique : menu législatif minceur, gestion catastrophique des dossiers, nombreux changements de ministres et coupures budgétaires», a signifié le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, en dressant le bilan des derniers mois.

«En plus, le gouvernement Couillard a atteint un point de non-retour en ce qui a trait à la confiance des citoyens», a-t-il immédiatement ajouté.

lire la suite

Le Parti québécois est sur le chemin des victoires

Les semaines qui se sont écoulées depuis l'élection de notre nouveau chef, Jean-François Lisée, nous auront permis d'effectuer nos premiers pas sur le chemin des victoires, le chemin qui nous mènera, d'abord, au pouvoir en 2018, puis qui conduira, en 2022, à un mandat de réaliser l'indépendance. Dès le soir de son élection, Jean-François s'est mis à travailler à réunir toute l'équipe du Parti québécois pour nous engager résolument vers la prochaine élection.

lire la suite

Des sourires photographiés, des souvenirs à conserver

Des sourires photographiés, des souvenirs à conserver

Les organisateurs de Terrebonne en portrait, Michelle Julien, Corine Beltrami et Stéphane Germain, entourés des partenaires André Shatskoff, directeur général de la Caisse Desjardins de Terrebonne, Sylvain Tousignant, conseiller municipal de Terrebonne, et Mathieu Traversy, député de Terrebonne. (Photo : Pénélope Clermont)

lire la suite

Des surplus réalisés «sur le dos des contribuables»

Alors que le ministre des Finances, Carlos Leitão, annonçait des surplus budgétaires de l’ordre de 2,2 G$ lors de la mise à jour du Plan économique du Québec, le 25 octobre, les députés de la région ont vertement dénoncé les compressions qui ont mené à ces résultats, lesquelles ont eu un «impact direct» sur les contribuables.

lire la suite

«Jean-François Lisée a déjà entamé le ralliement»

Le 7 octobre, c’est avec beaucoup d’enthousiasme que le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, a accueilli l’élection du nouveau chef du parti, Jean-François Lisée. Il a été le choix d’une majorité de militants péquistes au deuxième tour du scrutin.

Plusieurs analystes se sont dits relativement surpris. Était-ce une surprise?

lire la suite

Pages