VOTRE PHOTO: Une héroïne sous les projecteurs

Dans le cadre de la Journée internationale des femmes, qui avait lieu le 8 mars, le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, a tenu à rendre hommage à Louise Gascon pour ses 31 ans de carrière dans le milieu de l’enseignement au primaire. Mme Gascon a enseigné à l’école Saint-Louis de Terrebonne toute sa carrière. «J’ai même fréquenté cette école lorsque j’étais enfant! Ma tante y a enseigné, mon grand-père y était concierge, j’y ai fait mon stage au baccalauréat et j’y ai trouvé un poste en sortant de l’université : ma vie est liée à l’école Saint-Louis», rigole l’enseignante nouvellement à la retraite. «Pour la Journée internationale des femmes, je voulais mettre en valeur une héroïne qui change la vie des gens. Et j’ai pensé à Louise! Enseigner, c’est aussi partager ses valeurs, faire un don de soi. Je sais qu’elle a marqué plusieurs générations de Terrebonniens par son énergie, son amour des jeunes et son accueil immanquable chaque matin à l’entrée des classes», affirme pour sa part M. Traversy. «Je veux souligner son dévouement et son engagement dans notre communauté. Malgré un milieu parfois difficile, il y a une équipe d’enseignants qui est fidèle au poste. Une équipe accueillante et dynamique qui est prête à accompagner nos enfants dans leur cheminement», ajoute le député. Louise Gascon a enseigné 25 ans en 6e année et 6 ans en 1ère année. Elle a toujours cru que les enseignants sont le meilleur remède contre le décrochage scolaire des élèves, dans le sens où la transmission de leurs passions est l’étincelle qui les garde actifs. Aujourd’hui, sa plus grande fierté est d’avoir enseigné aux enfants de ses premiers élèves. La boucle est bouclée! 

La Revue