Parachèvement de l’autoroute 19

« À l’opposition, on est prêt à lui fournir la pelle; est-ce que le gouvernement est prêt à nous fournir un ministre? »

- Mathieu Traversy

Terrebonne, le 23 février 2017 – Le député de Terrebonne Mathieu Traversy a questionné le ministre des Transports, Laurent Lessard, à propos des délais dans le dossier du parachèvement de l’autoroute 19 aujourd’hui à l’Assemblée nationale.

« Sur l’autoroute 19, ce sont près de 60 000 automobilistes qui s’engouffrent dans un bouchon chaque jour. Le projet de parachèvement stagne et les délais s’allongent pendant que les citoyens de Terrebonne, Bois-des-Filion, Blainville, Rosemère, Laval et Sainte-Thérèse perdent un temps fou dans leur voiture au lieu de le passer avec leur famille, » réexplique le député.

Selon le projet original, le parachèvement devait être complété en 2015. Or, on espère encore que le projet soit inscrit au Plan québécois des infrastructures (PQI) 2017-2027 sous la mention « en planification » afin que les travaux s’effectuent le plus tôt possible. Rappelons que le projet corrigé, tel que présenté par le gouvernement du Parti Québécois en 2013, intègre le transport collectif qui aidera notamment à désengorger cet axe routier.

« Les citoyens en ont plus qu’assez d’être pris dans cette situation! Ils attendent l’élargissement de la voie depuis son annonce en 2010; ça n’a aucun sens. Est-ce que le ministre Lessard peut prendre ses responsabilités et écouter les citoyens? Il faut prévoir les sommes nécessaires au projet dès le prochain budget du mois de mars, » affirme Mathieu Traversy.

Se doutant que les régions de Lanaudière et des Laurentides risquent d’être encore une fois boudées par le prochain budget libéral, le député a profité de son interpellation au ministre des Transports pour réitérer son impatience : « Qu’attend le gouvernement pour venir faire une pelletée de terre et commencer les travaux? À l’opposition, on est prêt à lui fournir la pelle; est-ce que le gouvernement est prêt à nous fournir un ministre? » a-t-il demandé.

Sur la photo: Le député de Terrebonne, Mathieu Traversy, et le maire de Bois-des-Filion, Paul Laroque.